2002 – 2005

"Peindre... Le chemin et la descente aux abysses... A travers ce risque, des parcelles d'imaginaire sont glanées... Elles nous appartiennent à tous: le bonheur d'un moment de partage avec mes semblables, passés, présents ou futurs..."

"Contrairement au bon sens humain, je rêve de tenter, comme le saumon sauvage, de remonter le courant jusqu'à l'extrême de l'amont. Je verrais, au bord de ce lieu d'origine, mes parents spirituels d'ici et d'ailleurs, et les autres: ensemble, nous nous reconnaîtrions à travers nos identités mutuelles et nos existences"

 

Zebendo

De la même manière, les grandes compositions ne juxtaposent pas seulement les éléments d'une nomenclature préalablement établie, elles les réinscrivent dans une dynamique fondamentale, une pulsation vitale qui donne la direction en explorant l'espace mais qui recueille le signe abstrait ou plus ou moins figuratif, à sa juste place. Le sens se construit, les motifs prennent place dans le mouvement qui les suggère.

Dans "Naissance" un visage jaune, profil levé vers le ciel, semblant citer Guernica pourrait aussi faire écho à un rictus de parturiente dont le corps serait la terre entière, corps né de la lumière au centre du tableau et dont exsudent des liens sanglants dans les plis d'ombre, tout autant que l'explosion jubilatoire de champs d'étoiles ou de lampions.

Françoise Granier

 

© 2020 - Toutes les images sont la propriété de Zebendo. Photographe: Denis Ponté. Site réalisé par: Alix Martin.

  • Facebook - White Circle